La plupart des crédits immobiliers ne respectent pas la réglementation du code de la consommation

Plus de 8 millions de contrats de prêt seraient concernés en France !

Dans la grande majorité des cas, le calcul du TEG est erroné car parfois la banque a oublié (involontairement ou pas) d’inclure certaines charges ; l’achat de parts sociales imposé pour l’obtention du prêt, des frais de caution, l’assurance liée au prêt, les frais de notaire, etc…

En outre,  des erreurs de calculs mathématiques se sont parfois glissées dans les tableaux d’amortissement, le nombre de jours retenu par année peut se révéler fantaisiste et/ou certaines clauses peuvent être mal énoncées, voire illégales. Oui oui, ça s’est vu…

En quoi ces erreurs peuvent-elles vous être profitables ?

DÉCOUVREZ LA BONNE NOUVELLE

Comment en est-on arrivé là ?

Entre 1997 et 2011, la production de crédits est passée de 43,6 milliards d’euros par an à 156,5 milliards par an sans que l’effectif en personnel des banques n’augmente. Cela ne s’est pas fait sans quelques accommodements avec les règles, car les banques pressées de prendre la meilleure place dans la course aux profits ont trop souvent abandonné la rigueur et le respect des réglementations qui leur incombaient. Cette faille a toujours existé mais était travaillée très occasionnellement car peu d’argent pouvait être récupéré par l’emprunteur.

Depuis ces dernières années, notre structure a industrialisé cette démarche et actuellement quelques milliers de procédures sont en cours.

Pourquoi cette industrialisation ?

Récupérer les intérêts trop perçus en 4 étapes

Envoyer vos Documents

Envoyez simplement et gratuitement votre dossier complet à notre équipe d’experts

Découvrir votre Situation

Après une semaine d’étude vous connaîtrez le montant à récupérer au titre du passé.

Lancer la Procédure

Avec votre accord nous engageons la procédure et vous tenons régulièrement au courant.
Vous n’avez plus rien à faire, nous nous occupons de tout.

Être dédommagé

Vous recevez un chèque du montant des sommes dues par la banque et les montants des mensualités restant à courir sont recalculées. Le banquier vous enverra le nouveau tableau d’amortissement qu’il a gentiment recalculé spécialement pour vous (sur injonction du juge).

LA PROCÉDURE EN DÉTAIL

Envoyez votre Dossier pour une Étude Gratuite

Remplissez le formulaire

NOM (obligatoire)

Prénom (obligatoire)

email (obligatoire)

Téléphone (obligatoire)

Adresse (obligatoire)

Complément Adresse

Code postal (obligatoire)

Ville (obligatoire)

Téléchargez votre offre de prêt initiale au format PDF

Téléchargez votre tableau d'amortissement au format PDF

Téléchargez votre facture de frais de notaire au format PDF

Dans le cas d’un in fine : le contrat d’assurance-vie au format PDF

Dans le cas d’une SCI : l'acte notarié au format PDF

Si nécessaire, laissez un message